Michèle COHEN-HALIMI (PR)

Professeure des Universités
Responsable du Laboratoire Logiques Contemporaines de la Philosophie

Contact : m.cohenhalimi@gmail.com

 

Kant, Nietzsche et Adorno sont les trois philosophes qui sont au cœur de ma recherche. Je crois pouvoir dire aujourd’hui que je parcours ce trinôme selon le sens des postérités nietzschéenne et adornienne du criticisme, mais aussi selon le sens des réappropriations nietzschéenne (via Schopenhauer) et adornienne de la mise en crise kantienne de la métaphysique et, enfin, selon les transformations de la dialectique. Si Kant m’est si proche, ce n’est pas parce qu’il fait la transition d’une phase de la modernité à l’autre, mais parce que je crois percevoir dans son œuvre le craquement de la modernité comme tel, et que Nietzsche et Adorno ont su reconnaître dans ce craquement un carrefour de destins pour l’avenir de la rationalité.
Quant à la question qui forme le fil rouge de l’intégralité de mon travail, elle tient à l’historicité propre à la pensée. J’interroge ce que c’est pour une pensée que d’avoir une histoire. C’est le mode d’implication de l’histoire dans le concept qui m’intéresse, et non le concept remis dans le contexte d’une époque. L’histoire ne transporte pas, invariantes, les idées. Elle comporte essentiellement des moments polémiques de confrontation parce que la communauté des pensées est crucialement ce qui n’est pas donné. Ces moments polémiques réagissent sur le temps long du mûrissement des concepts, et les doctrines forment ainsi, à mes yeux, un système de diachronies anachroniques, un système de nœuds conceptuels qu’on peut resserrer ou trancher en conjuguant la dimension filtrante ou réminiscente et la dimension sélective du système.
Il s’agit moins pour moi d’expliquer le devenir concept des concepts que d’impliquer ce devenir dans des moments de crises polémiques puisque ces crises poussent les concepts à dépasser leur auto-référence intérieure pour inventer leur restructuration. « C’est au moment où un concept change de sens qu’il a le plus de sens », disait Bachelard. Je comprends cette approche de l’historicité de la pensée comme le système des relations qu’entretiennent les « concepts thématiques » — j’emprunte cette dénomination à Fink — avec « l’ombrescence » [Verschattung] de leurs « concepts opératoires ». Les idéalités sont pleines d’ombres. M’intéresse donc l’histoire de la pensée qui fait apparaître la manière dont les concepts recomposent leurs anamnèses, inventent leurs nouvelles traductions, leurs déplacements, leurs transformations, sous la contrainte d’une mise en crise polémique.
De ce questionnement procède mon intérêt pour les méthodes d’écriture de l’histoire philosophique. Ensuite est venue ma découverte de ce que Jean-Pierre Faye empruntant à Khlebnikov nomme sa « surnarration » et de ce que, dans ma préface à son livre intitulé Eclats dans la philosophie, j’ai défini comme son « matérialisme sémantique ». Dans l’Histoire cachée du nihilisme, livre écrit avec Jean-Pierre Faye, j’ai montré que sous le coup de grandes querelles philosophico-politiques — Cloots contra Robespierre, Kant contra Jacobi, Nietzsche contra Dostoïevski — le vocable « nihilisme » a filtré des problèmes constants avant d’être constitué par Nietzsche en un concept philosophique majeur.
C’est donc sous l’effet de ce livre que j’ai mûri la question des conditions de la narrativisation du devenir concept des concepts. La méthode que j’expose dans Stridence spéculative recueille, pourrait-on dire dans l’esprit de Bachelard, tout le chemin que j’ai parcouru.
Faire l’histoire de pensées qui ne s’exceptent plus de la mémoire de leurs mots, cela impose de repasser par la condition de langage de la pensée, et cela implique une attention à la littéralité de la pensée, par où mon travail strictement philosophique est indissociable des études que je consacre à certaines poétiques contemporaines, notamment à celle de Claude Royet-Journoud.

 

Qualifications

  • Élue Professeur à l’Université Paris 8 (2017)
  • Soutenance de l’Habilitation à Diriger des Recherches : « Kant et ses doubles : l’argument du kantisme depuis l’idéalisme absolu jusqu’à Adorno ». Membres du jury : Etienne Balibar (parrain, Paris Ouest), Catherine Colliot-Thélène (Rennes 2), Franck Fischbach (Nice), Werner Hamacher (Francfort), Jean-Luc Nancy (Strasbourg), Jean-Michel Salanskis (Paris Ouest), Isabelle Thomas-Fogiel (Ottawa). Livre inédit d’habilitation : Histoire d’une fêlure. Lyotard, Derrida, Adorno et la « négation » de la dialectique. Mémoire de synthèse : Une archéologie kantienne de l’égoïsme. (2012)
  • Élue Maître de Conférences à l’Université Paris X Nanterre (2012)
  • Élue Maître de Conférences à l’Université de Nancy 2 (2000)
  • Soutenance de thèse le 8 janvier 1996, à l’Université de Paris X, Nanterre. Membres du jury : Messieurs les Professeurs Balibar, Deleule (directeur), Marty, Quillien. (1997)

 

Publications

Ouvrages

  • Essai sur Nietzsche (travail en cours. Le titre n’est pas arrêté) 2019
  • (avec F. Cohen) Le cas Strawny, Sens & Tonka 2015 (livre traduit en allemand depuis sept. 2016 chez l’éditeur viennois Kant & Turia)
  • Stridence spéculative. Adorno Lyotard Derrida, Payot, 2014
  • L’Anagnoste, Eric Pesty éditeur, 2014
  • Figuren, Eric Pesty éditeur, 2009
  • (avec A. Thurnauer) e (méthode narrative), éditions le clou dans le fer 2009
  • (avec J.-P. Faye) L’histoire cachée du nihilisme, Jacobi, Dostoïevski, Heidegger, Nietzsche, éditions la fabrique, 2008.
  • Seul le renversement, éditions de l’Attente, 2006
  • Entendre raison. Essai sur la philosophie pratique de Kant, Paris, Vrin, 2005

Chapitres d’ouvrages

  •  « Les états valétudinaires de Nietzsche » dans O. Gaudin, Nietzsche à Royaumont, Creaphis, à paraître.
  • « Préface » à J.-P. Faye, Le cors miroir, Nous. à paraître
  • « Language-such-that-it’s-spoken » dans A. Smock et G. Richter (ed.), Werner Hamacher, New York, Fordham University Press, à paraître.
  • « La lecture philosophique en acte » dans V. Berlendis de Figueiredo, M. Cohen-Halimi, N. Sanchez Madrid (éd.), Gérard Lebrun philosophe, Paris Beauchesne. 2017
  • « L’avenir des murmures » dans F. Cusset, T. Labica et V. Rauline (éd.), Imaginaires du néolibéralisme, Paris, La Dispute, p.99 – 113. 2016
  • « Tchitchikov et le matérialisme sémantique », Préface à J.-P. Faye, Eclats dans la philosophie, Paris, éditions Notes de nuit, pp. 7 – 37, février 2015
  • « Vie et monde des vertueux » dans J. J. Garcia Norro, R. Rodriguez Garcia et M. J. Callejo Hernanz (eds.), De la libertad del mundo. Homenaje a Juan Manuel Navarro Cordon, Madrid, Escolar y Majo, pp. 325 – 340, janvier 2015.
  • « Une archéologie kantienne de l’égoïsme » dans F. Calori, M. Foessel, D. Pradelle : De la sensibilité. Les esthétiques de Kant, Presses universitaires de Rennes, pp. 191 – 208, novembre 2014.
  • « Hammett – Hegel ou la proposition spéculative de Jean Daive » dans E. Dayre (éd.), Jean Daive : la partition, Paris, Hermann, pp. 159 – 171, février 2013.
  • « Post-scriptum à l’antinomie de l’être et du devenir » dans D. El Murr (éd.), Aglaïa – Auteur de Platon , Mélanges offerts à Monique Dixsaut, Paris, Vrin, pp. 509 - 520, octobre 2010
  • « L’usage des pronoms personnels dans la réfutation kantienne du cogito » (reprise d’un article paru en Espagne), dans M. Foessel et P. Osmo (éd.), Lectures de Kant, chapitre 4, Ellipses, pp. 73 – 94, octobre 2010.
  • « Le moment sublime de la philosophie française » dans Ch. Bouton, F. Brugère, C. Lavaud (éd.), L’année 1790. Kant. Critique de la faculté de juger. Beauté, vie, liberté, Paris, Vrin, pp. 321 – 332, mai 2008.
  • « Sentiment moral et disposition au bien dans la philosophie pratique kantienne » dans L. Jaffro (éd.), Histoire du sens moral de Locke à Kant P.U.F., pp. 113 – 138, mai 2000.
  • « Et le maître des équivoques » consacré au rapport de Nietzsche à Wagner, dans P. David, L’Enseignement par excellence, L’Harmattan, pp. 237 – 246, février 2000.
  • « Apollinisch – dionysisch : französischer Spachraum » dans K. Barck, M. K. Barck, M. Fontius, D. Schlenstedt, B. Steinwachs et F. Wolfzettel (hrg.), Historiches Wörterbuch ästhetischer Grundbegriffe, édité par K. Barck et alii Metzler, Berlin), pp. 254 – 260, janvier 2000.
  • « Comment peut-on être "naïf" ? (Une lecture de la Naissance de la tragédie) » dans Les Cahiers de l’Herne « Nietzsche », pp. 175 – 190, janvier 2000.
  • « La Raison éloquente ou les deux sens de la formule kantienne de l’autonomie : Sic volo sic jubeo » (article paru en version portugaise) dans Análise n° 20, pp. 69 - 90, janvier 1998.
  • « L’anthropologie dans la Géographie physique » dans J. Ferrari (éd.), L’année 1798. Kant. Sur l’anthropologie, Vrin, pp. 115 – 128, mai 1997.
  • Recension de Remarques touchant les Observations sur le sentiment du beau et du sublime de Kant traduit par B. Geonget (Vrin, 1994) dans Revue de Métaphysique et de morale, janvier 1996.
  • « Popularité et publicité chez Kant » dans Ph. Beck et D. Thouard (éd.), Popularité de la philosophie, ENS éditions (Fontenay / Saint Cloud), pp. 147 – 165, avril 1995.
  • Article : « Schiller » dans Dictionnaire des philosophes, PUF, décembre 1993.
  • Recension de trois oeuvres philosophiques pour le 3ème volume de Encyclopédie philosophique universelle – les oeuvres philosophiques (PUF), juin 1992 :
    – recension des Cahiers-brouillards (Sudelbücher) de Lichtenberg (1742-1799),
    – recension de De l’influence des opinions sur le langage et du langage sur les opinions de Michaelis (1717-1791).
    – recension du Droit mosaïque de Michaelis.

Articles dans des revues à comité de rédaction

  • « Le roman du livre » dans Anagnoste n° 30, Cahier critique de poésie de Marseille (CCP) n° 36, 5 pages, octobre 2018.
  • « L’insistante question de La Boétie » dans Lignes n° 56, mai 2018, pp. 205 – 219 (version en italien publiée dans Altra Parola  en septembre 2018), mai 2018
  • « Qu’est-ce qu’un "potentiel fasciste" ? Réflexions sur les Etudes sur la personnalité autoritaire de Adorno », dans Prismes n° 1, pp. 165 – 188. Dans le même numéro de revue : Présentation de La Commune de Cronstadt. Crépuscule sanglant des soviets de Ida Mett, mars 2018
  • « La folie Wittgenstein », dans Anagnoste n° 29, Cahier critique de poésie de Marseille (CCP) n° 35, 5 pages, juin 2018
  • « Duplicité perdue ? » dans Lignes n° 49, mars 2016, pp. 34 - 46, mars 2016
  • « Sujet bougé » dans Cahier critique de poésie de Marseille (CCP) n° 29, 5 pages, avril 2015.
  • « Des législateurs », recension de Moïse et l’idée de peuple. La vérité historique selon Freud (Cerf, 2012) de B. Karsenti dans la Revue de métaphysique et de morale n° 2, avril 2014, pp. 273 – 287, avril 2014.
  • « Rousseau et Kant : paradoxe explosif, paradoxe implosif » dans Estudos kantianos (Brésil) n° 2, pp. 145 – 160 (revue en ligne : http://www2.marilia.unesp.br/revistas/index.php/ek) mars 2013
  • « Nietzsche et "le peuple le plus fatal de l’histoire universelle" » dans Incidence n°8, pp. 97 – 122. (article traduit en portugais dans Cadernos Nietzsche vol. 37, n° 2, juillet / septembre 2016 et traduit en anglais pour une parution prochaine dans un volume collectif Erbe und Perspektive, à Moscou, sous la direction du professeur Y. Sineokaya), octobre 2012
  • « L’application du livre » dans Lignes n° 38, pp. 252 - 264, mai 2012.
  • « William et Henry James : l’entr’expression du pragmatisme » dans Critique n° 754, pp. 212 – 229, mars 2010.
  • (avec F. Cohen), « Vraiment les intensifs » dans Le Cahier du refuge n° 174, pp. 14 – 15, novembre 2008.
  • « L’usage des pronoms personnels dans la réfutation kantienne du cogito. Une lecture élargie du premier paragraphe de l’Anthropologie du point de vue pragmatique », dans Logos – Anales del Seminario de Metaphysica, n° 41 (Université de la Complutense, Madrid), pp. 7 – 31, mai 2008.
  • « "Le problème de Socrate" : une hypothèse de lecture nietzschéenne » dans la revue Diagonale n° 2 (Université Jean Moulin, Lyon 3), pp. 109 – 134, décembre 2006.
  • « L’affirmation sous conditions » (consacré au livre de B. Stiegler : Nietzsche et la critique de la chair – Dionysos, Ariane, le Christ, P.U.F., 2005), dans Critique n° 713, pp. 857 – 872, octobre 2006.
  • (avec F. Cohen) « Juifs, martyrs, kamikazes : la monstrueuse capture – Question à Jean-Luc Godard » dans Les Temps modernes, n° 629, pp. 301 – 310, février 2005.
  • «  Jean-Pierre Faye – Monteur », paru dans un numéro spécial de la revue Critique : Cinéphilosophie, n°692-693, pp. 125 – 140, février 2005.
  • « Les guillemets de l’oubli », (étude sur Autour d’un effort de mémoire de D. Mascolo), dans Anagnoste n° 2, dans le Cahier critique de poésie (CCP) n° 8, 4 pages, février 2005.
  • « L’aphasie de Kant ? (… Et si l’être de la loi morale n’était que littérature.) » dans Revue de métaphysique et de morale n° 4, pp. 580 – 600, décembre 2004.
  • « Un second effort pour être cosmopolite – Note sur la géopolitique kantienne », dans Cahier philosophique d’Afrique n° 1, 10 pages., mars 2003
  • « L’Amphibologie des concepts de la réflexion : appendice ou pièce maîtresse de la Critique de la raison pure ? » dans la revue portugaise Análise n° 23, pp. 149 – 160., octobre 2002
  • (avec F. Cohen) : « La géographie de la perfectibilité chez Rousseau » dans Corpus n° 38, pp. 91 – 108, janvier 1999.
  • « La Raison éloquente ou les deux sens de la formule kantienne de l’autonomie : Sic volo sic jubeo » (article paru en version portugaise) dans Análise n° 20, pp. 69 - 90, janvier 1998
  • Recension de Remarques touchant les Observations sur le sentiment du beau et du sublime de Kant traduit par B. Geonget (Vrin, 1994) dans Revue de Métaphysique et de morale, janvier 1996
  • « L’anthropologia in nuce de Kant et Hamann » dans Revue de Métaphysique et de morale, 15 pages, septembre 1994.

Articles dans des revues sans comité de rédaction

  • « Que dit le poème pendant qu’il est traduit ? » dans K.O.S.H.K.O.N.O.N.G n° 15,octobre 2018
  • «  La mutation du concept de mœurs dans la définition kantienne de la loi morale comme Sittengesetz », dans Con-Textos kantianos, International Journal of Philosophy (revue en ligne) n° 5, 15 pages, mai 2017
  • « Le livre Hocquard » dans Anagnoste n° 27, dans Cahier critique de poésie (CCP) n° 33, 4 pages, avril 2017
  • « Tabler sur les mots »dans Anagnoste n° 26, dans Cahier critique de poésie (CCP) n° 32, 4 pages, octobre 2016
  • « Qui me suivra ? »dans KOSHKONONGn° 10, septembre 2016
  • « L’espace atomistique de Benjamin Collin » dans Anagnoste n° 23, dans CCP n° 29, 4 pages, avril 2015.
  • « La flexion politique du respect : une lecture foucaldienne de "Des mobiles de la raison pure pratiques" (KpV V, 71) » dans Con-Textos Kantianos. International Journal of Philosophy n° 1, pp. 1 – 17 (revue en ligne : http://con-textoskantianos.net/index.php/revista), novembre 2014
  • « Opérateur spéculatif en cuisine » dans Anagnoste n° 22, dans Cahier critique de poésie (CCP) n° 28, 4 pages, novembre 2014..
  • « Lectio divina » dans Anagnoste n° 19, dans CCP n° 25, 4 pages, mars 2013.
  • « L’espace littéral de Marie-louise Chapelle » dans Anagnoste n° 18, dans CCP n° 24 (4 pages), octobre 2012.
  • « NIETZSCHE » dans Ligne 13 n° 5, pp. 109 - 119, avril 2012
  • « Réponse à un questionnaire sur un énoncé de Philippe Lacoue-Labarthe : Prépositions dans la théorie » dans Contemporary French and Francophone Studies (SITES), vol. 16, n° 2, mars 2012.
  • « 24 janvier » dans Anagnoste n° 17, dans CCP n° 23, 4 pages, mars 2012.
  • « Dora » dans Anagnoste n° 16, dans CCP n° 22, 4 pages, novembre 2011.
  • « La loi du seuil » dans Anagnoste n° 15, dans CCP n° 21, 4 pages, novembre 2010.
  • « Prisme » dans Anagnoste n° 13, dans CCP n° 19, 4 pages, octobre 2010.
  • « Les tirets de Nietzsche » dans Ligne 13, n° 1, pp. 35 – 47, avril 2010.
  • « Nom-lieu » dans Anagnoste n° 14, dans CCP n° 20, 4 pages, mars 2010.
  • « Lignes de vie » dans Anagnoste n° 11, dans CCP n° 17, 4 pages, octobre 2009.
    « Dramatisation de l’idée » dans Anagnoste n° 12, dans CCP n° 18, 4 pages.« 
  • Une prose fluide » dans Anagnoste n° 10, dans CCP n° 16, 4 pages, novembre 2008.
  • « Entre les tympans du poème » dans Anagnoste n° 9, dans CCP n° 15, 4 pages, mars 2008.
  • Deux entretiens avec Jean Daive dans le Cahier critique de poésie (CCP) n° 14, novembre 2007.
  • « L’ironie christique » (Commentaire de l’Evangile selon Jean par J. Grosjean), dans Anagnoste n° 9, dans Cahier critique de poésie (CCP) n° 14, 4 pages, novembre 2007.
  • « Le fusil biographique de Daniel Oster » dans Anagnoste n° 7, dans CCP n° 13, 4 pages, mars 2007.
  • « Eurêka » dans Anagnoste n° 6, dans Cahier critique de poésie (CCP) n° 12, 4 pages, novembre 2006.
  • « Ecce homo ou comment on devient ce que l’on est » dans Anagnoste n° 5, dans le Cahier critique de poésie (CCP) n° 10, 4 pages, mars 2006.
  • « Réduction à la lettre », dans la revue espagnole Amastra-N-Gallar n° 8, 4 pages, novembre 2004.

Éditions

  • Direction d’un numéro des Cahiers philosophiques sur Adorno. Contributeurs : I. Aubert, M. Cohen-Halimi, C. David, K. Genel, E. Renault, L. Wezel, décembre 2018
  • Codirection d’un numéro de Lignes intitulé « Miguel Abensour. La sommation utopique », Contributeurs : L. Janover, A. Kupiec, C. Chalier, P. Vermeren, A. Birnbaum, G. Moutot, F. Perrier, M. Rouillé-Boireau, C. David, D. Payot, V. Pelosse, M. Enaudeau, I. Wohlfarth ; S. Wahnich, M. Cohen-Halimi, S. Debout-Oleszkiewicz, H. Lonitz, mai 2018
  • Codirection d’un livre d’hommage à Gérard Lebrun, Beauchesne. Contributeurs français (M. Cohen-Halimi, P. Macherey, I. Thomas-Fogiel, F. Wolff), espagnols de l’Université La Complutense à Madrid (E. Ingala Gomez, E. Maura, N. Sanchez Madrid), brésiliens de l’Université de Sao Paulo et de l’Université fédérale du Parana (J. A. Gianotti, P. Licht, F. Caldeira Ramos, M. Suzuki), mai 2017
  • Direction d’un numéro des Cahiers philosophiques n° 143,« Siegfried Kracauer ». Contributeurs : J.-A. Bron, V. Chanson, M. Cohen-Halimi, A. Kleinberger, février 2016
  • Codirection d’un numéro des Cahiers philosophiques n° 139 sur « Kant et Kleist ». Contributeurs : L. A. Marcor, P. Jesus, N. Sanchez Madrid et J. Mieskowski. Avec un article inédit en français de Bernhard Böschenstein, que j’ai présenté, novembre 2014
  • Diirection d’un numéro de la Revue de métaphysique et de morale sur « Littérature et philosophie » (avec des contributions de I. Wohlfarth sur Benjamin, P. Quignard, W. Hamacher sur Celan et Husserl, M. L. Chapelle, F. Vatan sur Musil et ma propre étude sur Blumenberg et Royet-Journoud), mars 2013
  • Direction d’un numéro spécial des Cahiers philosophiques n° 123 sur Blumenberg. Contributeurs : J.-P. Faye, G.-A. Goldschmidt, J.-C. Monod, P. Rusch, D. Trierweiler, H. Wisman, novembre 2010.
  • Codirection d’un volume collectif : Comment peut-on être sceptique ?, Paris, Champion. Contributions : D. Deleule, G. le Blanc, P. Zaoui, F. Brahami, D. Lapoujade, L. Jaffro, M. Marcuzzi, E. Le Jallé, C. Gautier, F. Brugère, H. L’Heuillet, A. Bertrand, X. Papaïs, M. Cohen-Halimi, octobre 2010
  • Codirection d’un numéro spécial des Cahiers philosophiques n° 117 intitulé : « Derrida, Lyotard, l’éthique ». Contributions : G. Bennington, G. Sfez, M. Cohen-Halimi. Avec un texte de J. Derrida et une lettre de J.-F. Lyotard, mars 2009
  • Codirection d’un numéro spécial de la revue Critique n° 735-736, intitulé : « Les Intensifs – Poètes du XXIème siècle ». Contributions : J. Roubaud, B. Noël, E. Hocquard, M. Surya, M. Bénézet, D. Lespiau, A. Lang, F. Cohen, E. Pesty, I. Garron, M. Cohen-Halimi, septembre 2008
  • Direction d’un numéro spécial des Cahiers philosophiques « Les poètes lisent les philosophes » avec des textes de E. Hocquard, B. Collin, M. Bénézet, J. Daive, et ma traduction d’un entretien en anglais du poète R. Waldrop avec C. Royet-Journoud, juin 2003
  • Edition d’un volume d’études consacrées à la philosophie pratique kantienne : Kant et la rationalité pratique, PUF. (Contributions : B. Longuenesse, F. Marty, P. Osmo, P. Tunhas, F. Calori et M. Cohen-Halimi), mars 2003
  • Edition d’un numéro spécial « Nietzsche » des Cahiers philosophiques n° 90. (Contributions : E. Cattin, M. Crépon, M. Cohen-Halimi, M. de Launay, G. Lebrun, M. Marcuzzi), mai 2002
  • Edition d’un colloque consacré à la Politique et l’Anthropologie de Rousseau. (Intervenants : E. Balibar, B. Bernardi, J.-M. Beyssade, H. Bouchilloux, M. Cohen-Halimi, G. Colonna d’Istria, C. Larrère, M. Senellart, G. Silvestrini) dans Les Cahiers philosophiques de Strasbourg t. 13, mai 2002
  • Présentation et annotation de La Naissance de la tragédie (chapitres 11 à 25), décembre 2000
  • Présentation et annotation de La Philosophie à l’époque tragique des Grecs, décembre 2000
  • Présentation et annotation des Conférences sur l’avenir de nos établissements d’enseignement, décembre 2000
  • Présentation et annotation de deux des Cinq Préfaces à Cosima Wagner, dévcembre 2000
  • Présentation et annotation de l’Appel aux Allemands (paru dans le premier volume des Œuvres de Nietzsche, Gallimard, collection « La Pléiade »), décembre 2000
  • Mise à jour de l’édition des Lettres sur l’éducation esthétique de l’homme de Schiller, Aubier-Flammarion, mars 1992.

Traductions

  • Traduction des Essais radiophoniques d’Ingeborg Bachmann (sur Musil, Wittgenstein, Weil, Proust), éditions Ypsilon, avec une postface, avril 2016
  • Traduction de Suggestions de W. Hamacher, postface (100 pages) à un essai de Jean Daive sur Paul Celan (éditions Nous), février 2016
  • Traduction d’une étude de W. Hamacher sur Celan et Husserl « L’auto-époché du poème » pour la Revue de métaphysique et de morale n° 3 (numéro sur « Littérature et philosophie » que j’ai dirigé), mai 2012
  • Traduction d’un essai de W. Hamacher : Anataxe. Virgule. Balance. Marseille, Eric Pesty éditeur, mars 2009
  • Traduction d’une étude de B. Böschenstein : « Notes sur la dernière traduction de Paul Celan – Jean Daive : Décimale blanche » dans CCP n° 17, 2008
  • Traduction d’une étude de Werner Hamacher « Brouillon d’une fantaisie sur le feu et la parole pour saluer Jean Daive », dans le Cahier critique de poésie (CCP) n° 14., novembre 2007
  • Traduction d’un hommage de Daniel Spoerri à Meret Oppenheim dans la revue Fin n° 21, février 2005.
  • Traduction de lettres extraites de la Correspondance entre Karoline von Günderode et Bettina von Arnim dans la revue Fin n° 19 et n° 20, mai 2004
  • Traduction de « Sur le théâtre de marionnettes » de Heinrich von Kleist dans la revue Fin n° 14, octobre 2002
  • Traduction du « Déjeuner sur l’herbe de Manet » de Aby Warburg dans l,a revue Fin n°9, mai 2002
  • Traduction d’un long extrait des « Pensées sur le cours de ma vie » de Hamann, dans la revue Fin n°2, septembre 1999
  • Traduction d’inédits (lettres, textes de jeunesse) de Nietzsche pour Les Cahiers de l’Herne, mai 1999.
  • Traduction (en collaboration) et présentation (intitulée : « Le géographe de Königsberg ») de la Géographie physique de Kant, Aubier, janvier 1999
  • Avant-Propos à la « Querelle autour de la Naissance de la tragédie » (paru chez Vrin en mai 1995) et traduction des textes suivants : La Lettre ouverte de Wagner adressée à Nietzsche, le deuxième pamphlet de Wilamowitz contre la Naissance de la tragédie, un extrait des Souvenirs de Wilamowitz, ainsi que deux lettres de Ritschl et une lettre de Cosima Wagner envoyées à Nietzsche, octobre 1994
  • Traduction d’un article de M. Bubner sur l’anti-platonisme de Kant dans « Sur un ton supérieur nouvellement pris en philosophie » dans les actes d’un colloque sur l’anti-platonisme, tenu à Rome en 1988 et intitulé : Contre Platon 2, Vrin, octobre 1992
  • Traduction (en collaboration) de la Correspondance de Kant, Gallimard, mai 1991