Vous êtes ici : Accueil > VIE SCIENTIFIQUE > Colloques > 2015.04.9-10. Colloque international.
  • 2015.04.9-10. Colloque international. Hériter de l’humanité

    • impression
    • Envoyer cet article par courrier électronique
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  •  

    HÉRITER DE L’HUMANITÉ Retour ligne manuel

    Humanités, Éducation, Formation

    *

    COLLOQUE INTERNATIONAL

    *

    Université François Rabelais de Tours

    Amphi 2 Extension Tanneurs

    9 et 10 avril 2015

    *

    Organisé par l’équipe émergente ÉDUCATION, ÉTHIQUE, SANTÉ et la revue LE TÉLÉMAQUE avec le soutien de l’axe "Hétérogénéité des mondes et logiques de l’émancipation" du LLCP EA 4008

    *

    COMITÉ SCIENTIFIQUE : Béatrice Birmelé, Laurence Cornu, Noël Denoyel, Catherine Guillaumin, Jean-Pierre Lebeau, Anne-Marie Lehr-Drylewicz, Donatien Mallet, Sébastien Pesce, Emmanuel Rusch (Équipe Éducation, Éthique, Santé de l’Université F. Rabelais de Tours) ; Stéphane Douailler (U. Paris 8), Brigitte Frelat-Kahn(U. de Picardie Jules Verne), Graciela Frigerio (UNL/UNER, Argentine),François Jacquet-Francillon (U. Lille III), Didier Moreau (U. Paris 8), Dominique Ottavi (U. Paris Ouest Nanterre), Alain Vergnioux (U. de Caen).

    *

    NOUVELLES catastrophes d’inhumanité,inquiétudes concernant la déshumanisationde lieux ou de conditions de vie ; quête de davantage d’humanité dans l’exercice de certains métiers, recherche de « repères » dans une éducation instituant l’humain ; désaffection des filières littéraires, relégation des « humanités »… les interpellations ne manquent pas. Leur enjeu commun est là : s’il est vrai que l’éducation est « humanisation », il y a lieu, dans les déshumanisations contemporaines, de repenser ce qui fait humanité, ce dont nous héritons –sans répéter un discours « pieux », sans entonner un discours nostalgique ni catastrophiste.

    *

    La réflexion est organisée autour de trois thèmes : « INSTITUER L’HUMAIN ? » : Une réflexion anthropologique et philosophique est attendue ici, en même temps qu’un diagnostic des situations déshumanisantes ; « FAIRE PREUVE D’HUMANITÉ » :Retour ligne manuel
    Les interventions s’ouvriront ici au témoignageRetour ligne manuel
    d’actions, d’initiatives, aux analyses d’expériences ; « FAIRE SES HUMANITÉS … » : Comment penser le rôle, dans une éducation et une formation, de ce qu’on appelle « les humanités » ?

    *

    Revenir sur ces questions ne peut se faire sans la mémoire de la barbarie, sans la conscience des critiques adressées à « l’humanisme ». Mais la rationalité instrumentale ne suffit pas à s’orienter dans la pensée, ni dans l’éducation – à défaut de croyance, il nous reste la pensée : à quelles conditions un discours « des humanités » est-il possible, pensable, et crédible, tout au moins un discours vivant, faisant résistance aux déshumanisations qui viennent ? D’où le quatrième défi : « repenser le concept d’humanité ». Il y a quelque sens à ce que qu’un tel colloque se tienne dans une Université dont le nom est François Rabelais.

    *

    JEUDI 9 AVRIL

    9h00 : Présentation. Conférence d’ouvertureRetour ligne manuel
    11h00 - 13h00 : « Institution de l’humain, questions d’aujourd’hui » (table ronde)Retour ligne manuel
    14h30 - 16h15 : 3 Tables rondes en parallèle :Retour ligne manuel
    1/. « Faire preuve d’humanité »Retour ligne manuel
    2/. « Se former à l’humanité d’un métier »Retour ligne manuel
    3/. « Former humanité / transmettre de l’humanité »Retour ligne manuel
    16h30 - 18h15 : « Hériter de l’humanité après la révolution… » (table ronde)Retour ligne manuel
    18h15 : clôture de la journéeRetour ligne manuel
    18h30 : Cocktail, à l’occasion des 20 ans de la revue Le Télémaque

    *

    VENDREDI 10 AVRIL

    9h00 - 10h30 : « Faire ses humanités » (table ronde)Retour ligne manuel
    10h45 - 13h00 : « Le Télémaque : 20 ans de philosophie de l’éducation » (table ronde)Retour ligne manuel
    14h30 - 15h45 : « Repenser le concept d’humanité » (table ronde)Retour ligne manuel
    16h00 - 17h15 : Conférence de clôture - Conclusion de la journée

    *

    INTERVENANTS : Claude Attali, Béatrice Birmelé, Hervé Breton, Fabienne Brugère, Vincent Camus, Philippe Cornet, Laurence Cornu, Noël Denoyel, Adalberto Diaz de Carvalho, Stéphane Douailler, Philippe Foray, Brigitte Frelat Kahn, Graciela Frigerio, Laurent Gerbier, Juliette Grange, Catherine Guillaumin, François Jacquet-Francillon, Emmanuelle Jouet, Jorge Larrosa, Guillaume Le Blanc, Maël Lemoine, Céline Letailleur, Anne-Marie Lehr-Drylevicz, Donatien Mallet, Jan Masschelein, Pauline Mazabrard, Didier Moreau, Georges Navet, Bertrand Ogilvie, Domique Ottavi, Luca Paltrinieri, Jhon-Picard Byron, Sébastien Pesce, Bruno Pinchard, Samuel Renier, Lucie Rey, Jean-Yves Rochex, Emmanuel Rusch, Alain Séguy Duclos, Alain Vergnioux, Patrice Vermeren, Philippe Viard, des Universités de Barcelone, Caen, Dijon, Haïti, Lille, Louvain, Jean Monnet (Saint-Etienne), Parana (Argentine), Porto, Paris 6, Paris 8, Paris Ouest, Français Rabelais de Tours.

    • impression
    • Envoyer cet article par courrier électronique
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page