Vous êtes ici : Accueil > VIE SCIENTIFIQUE > Séminaires > Séminaire "Dialogues Philosophiques (...) > 2017.03.07 Le "Séminaire Dialogues (...)
  • 2017.03.07 Le "Séminaire Dialogues Philosophiques. Rencontres entre (...)

    • Enregistrer au format PDF
    • impression
    • Envoyer cet article par courrier électronique
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  •  

     

     

     

     

    MARDI 7 mars 2017 à 19h-20h30
    Maison de l’Amérique latine

    (217, Boulevard Saint Germain, 75007 Paris)

    *

    LES DIALOGUES PHILOSOPHIQUES (RENCONTRES PHILOSOPHIQUES ENTRE CHERCHEURS D’AMÉRIQUE LATINE, DE LA CARAÏBE ET D’EUROPE)

    *

    reçoivent :

    *

    ALMA BÓLON
    (UNIVERSITÉ DE LA REPÚBLICA, MONTEVIDEO)

    *

    La réforme comme forme constante

    *

     

     

    Si pendant longtemps « la réforme » a été une alternative timorée (ou prudente) à « la révolution », elle semble à présent être la forme constamment prise par le capitalisme. Dans des pays comme l’Uruguay, cela est particulièrement notoire dans l’éducation, champ dans lequel les réformes tantôt se succèdent, tantôt se superposent. Sur ce terrain, le mouvement constamment réformateur déploie un nouveau lexique, pourfendeur d’« encyclopédisme » et défenseur d’une pédagogie axée sur « la résolution de problèmes ». On propose de considérer les présupposés et les enjeux de quelques-uns de ces déplacements lexicaux.

     

     

    Alma Bólon est docteure en sciences du langage, et plus précisément en analyse de discours, domaine où elle a analysé des couples tels quel « national/étranger » et « inclusion/exclusion ». Professeure de Littérature française à l’Université de la República (Uruguay), elle a étudié dans une perspective comparatiste la présence de la langue et de la littérature française chez des auteurs réputés anglophiles (Borges, Onetti). Par ailleurs, elle a publié des articles ayant trait à la place des humanités, en particulier de la langue et de la littérature, dans l’actuelle configuration de l’enseignement.

     

    *

    RÉPONDANTS : Didier Moreau (LLCP / Paris 8), Elias Emir (LLCP, Paris 8), Martin Macías (LLCP, Paris 8)

    • Enregistrer au format PDF
    • impression
    • Envoyer cet article par courrier électronique
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page