Vous êtes ici : Accueil > VIE SCIENTIFIQUE > Séminaires > Séminaire "Dialogues Philosophiques (...) > 2017.04.18 Le Séminaire "Dialogues (...)
  • 2017.04.18 Le Séminaire "Dialogues Philosophiques entre Chercheurs d’Amérique (...)

    • Enregistrer au format PDF
    • impression
    • Envoyer cet article par courrier électronique
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  •  

     

     

    MARDI 18 avril 2017 à 19h-20h30
    Maison de l’Amérique latine

    (217, Boulevard Saint Germain, 75007 Paris)

    *

    LES DIALOGUES PHILOSOPHIQUES (RENCONTRES PHILOSOPHIQUES ENTRE CHERCHEURS D’AMÉRIQUE LATINE, DE LA CARAÏBE ET D’EUROPE)

    *

    reçoivent :

    *

    FREDA CUESTAS
    (Universidad Andres Bello, Santiago de Chile)

    *

    Freud et la mémoire culturelle

    *

    Plusieurs sciences humaines considèrent l’oeuvre de Freud comme un fondement théorique qui soutient d’importantes études sur la mémoire. Mais paradoxalement, la théorie psychanalytique n’a jamais approfondi les contributionns de Freud sur cette thématique. La mise en valeur des apports de Freud sur l’étude de la mémoire nous amène à comparer le concept de “mémoire collective” chez Halbwachs avec les travaux de Freud dans lesquels il élabore une réflexion sur ce qu’il nomme la “mémoire des peuples”. On observe alors que chez les deux auteurs les différences l’emportent sur les développements qui pourraient à première vue paraître similaires, et que le concept de “mémoire culturelle” apparaît comme plus adéquat à être assimilé à la mémoire des peuples décrite par Freud. On rendra ensuite compte des principaux auteurs qui, à partir des études de Freud, ont puisé dans d’autres disciplines pour établir une théorie sur la mémoire. On distinguera deux types de travaux : ceux qui se centrent sur le concept de trauma et ceux qui l’abordent à parti du concept de deuil. Enfin, on précisera les principaux développements freudiens qui composent une théorie sur la mémoire culturelle, afin d’envisager son influence sur les considérations contemporaines.

    *

    Fedra Cuestas est psychologue et psychanalyste au Chili. Docteur en Philosophie de l’Université Paris 8, elle est professeur et chercheur à l’Université Andrés Bello, où elle dirige le programme du doctorat en psychanalyse. Elle a notamment écrit, Marginalité et subjectivité. La subjectivité dans les seuils du social (L’Harmattan, 2015) et dirigé un ouvrage collectif avec Patrice Vermeren intitulé Una memoria sin testamento. Dilemas de la sociedad latinoamericana posdictadura (LOM ediciones, 2016).

    *

    RÉPONDANTS : Bertrand OGILVIE (LLCP Paris 8), Patrice VERMEREN (LLCP, Paris 8)

    • Enregistrer au format PDF
    • impression
    • Envoyer cet article par courrier électronique
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page