• 2017.04.21 MEZIANE Bruno

    • Enregistrer au format PDF
    • impression
    • Envoyer cet article par courrier électronique
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • UNIVERSITÉ PARIS 8

    2, rue de la Liberté

    93526 SAINT-DENIS cedex 02

     

     

     

     Saint-Denis, le 21 avril 2017

     

     

     

     

     

    AVIS DE SOUTENANCE DE DOCTORAT

    (Arrêté ministériel du 25 Mai 2016)

     

    Ecole doctorale « Pratiques et théories du sens »

     

    Discipline : Philosophie

     

     

     

     

     

     

     

    Monsieur Bruno Meziane

     

     

    Titre de la thèse : La politisation du philosophe Gilles Deleuze

     

     

      

    Directeur(s) de recherche  : Georges Navet (Université Paris 8)

     

      

    Membres du Jury :  

    • Marie Cuillerai (Université Paris 7)
    • Guillaume Sibertin-Blanc (Université Toulouse-Le Mirail)
    • Laurent Jeanpierre (Université Paris 8)
    • Alain Beaulieu (Université Laurentienne)
    • Igor Krtolica (Université Liège)

     

      

    Résumé :
     
     
    En 1972, année de parution de L’Anti-Œdipe, Deleuze n’est plus seulement l’historien de la philosophie, reconnu par ses pairs, qu’il a été durant la double décennie 1950-1960. Des ouvrages majeurs comme Différence et répétition et Logique du sens avaient déjà permis d’infléchir, pour un cercle restreint de connaisseurs sans doute, l’image du « reproducteur » besogneux en faisant apparaître un « producteur » inscrit de plain-pied dans les entreprises de modernisation de la philosophie les plus ambitieuses du moment. Mais au cours de la décennie 1970, Deleuze est devenu un philosophe « vénéré par la jeunesse » comme l’écrit Claude Mauriac dans ses mémoires, un intellectuel public intervenant dans les combats de prisonniers, de « mal logés » et de travailleurs immigrés, un enseignant dont les cours constituent un foyer symbolique pour les « gauchismes » parisiens de la décennie, un théoricien prenant part à la réélaboration d’une compréhension du capitalisme, du pouvoir et proposant une nouvelle conception de l’inconscient et du désir (la schizo-analyse). Ce travail de recherche voudrait déterminer comment la politique est devenue une composante à part entière de l’identité du philosophe Deleuze à partir des quatre niveaux d’analyse principaux suivants : l’apparition de thèmes et de problèmes politiques engagés dans une production symbolique et les formes d’interprétation du cours historique du monde qui leur sont liées ; l’implication dans des causes et leurs effets en retour sur l’activité spécifique ; l’action d’agents divers déterminants pour des interventions critiques au sein de la conjoncture ; la relation entre prises de position politique et position dans le champ institutionnel. 

     

    Abstract :
     
     
    By 1972, the year of publication of The Anti-Oedipus, Deleuze is no longer only the historian of philosophy, recognised by its peers, that he has been through the double decades of the 50’s and 60’s. Several key works such as Difference and repetition and The Logic of sense, had already allowed to modify, at least within a small circle of experts, the image of the hard-working « reproducer » by revealing a « producer » fully enrolled into the most ambitious attempts of the time of modernising philosophy. But throughout the 70’s, Deleuze became a philosopher « worshiped by the youth », as Claude Mauriac wrote it in his memoirs, a public intellectual intervening into prisoners fights, poorly housed fights and immigrant workers fights, a teacher whose seminars constitute a symbolic home for the Parisian « radical leftism’s » of the decade, a theorist involved in the rethinking of the understanding of capitalism, of power and offering a new conception of the unconscious as well as desire (the schizoanalysis). This research work intends to determine how politics has become an integral component of the identity of the philosopher Deleuze according to the following four levels of analyses : the emergence of political topics and problems involved in a symbolic production as well as the connected forms of interpretation of the historic advance of the world ; the involvement in causes and their feedback effects onto the specific activity ; the action of various significant agents for critical interventions within the situation ; the relationship between political statements (positions) and position in the institutional field.

      

      

    Date de la soutenance : Vendredi 21 avril 2017 à 14H00 - salle B 106, bâtiment B

       

       

    Lieu : Université Paris 8

     

    • Enregistrer au format PDF
    • impression
    • Envoyer cet article par courrier électronique
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page