Cinquante ans après (1968) 07.12.2018

 

7 décembre 2018

École nationale supérieure d’architecture Belleville
60 Boulevard de la Villette, 75019 Paris (Mo Belleville)

Cinquante ans après (1968)

Workshop organisé par CRMEP Kingston et LLCP Paris 8

 

En France, les commémorations du cinquantenaire de Mai 68 touchent à leur fin. Il s’agira donc d’une dernière séance, non commémorative par essence, qui n’aurait d’autre adresse que la position des cinquante ans de 1968 et de cette « impossible révolution » dont nous sommes demeurés les contemporains dans la longue durée de ce qui se donne aujourd’hui à penser moins en termes de restauration que de contre-révolution permanente. C’est sous une forme critique et clinique eu égard au présent, en privilégiant en conséquence la perspective généalogique, que nous nous proposons de problématiser ce nécessaire et impossible rapport à 1968 — et à la pensée 68.

In France, the commemorations of the fiftieth anniversary of May 68 are coming to a close. This will be a last session, non commemorative by essence, that has no other address than the position of the fifty years separating us from 68 and from this « impossible revolution » of which we have remained the contemporaries in the long term that today is to be understood less in terms of a restoration than of a permanent counterrevolution. We propose to problematize this necessary and « impossible » relation to 1968 and to the « 68 thought » under the aspect of critical and clinical
apprehensions of our present, in a genealogical perspective.

 

PROGRAMME

 

9 h 30 Accueil / Greetings : Peter Osborne (CRMEP, Kingston University) (English)

10 h – 11 h

  • Guillaume SIBERTIN-BLANC (Paris 8), Mai 68. Réflexions sur l’écriture, l’image, et l’archive philosophique d’une révolution (Badiou, Rancière, Deleuze) (en français)

11 h 15 – 13 h : Table ronde 1

  • Antonia BIRNBAUM (Paris 8), Individual emancipation : from the Alienated need for recognition to the capacity of being alone (English)
  • Frédéric RAMBEAU (Paris 8), L’après-68, Foucault, les maos, les nu-pieds (en français)
  • Peter HALLWARD (CRMEP, Kingston University), Masses and Majorities : How Large is a Revolutionary Actor ? (English)

14 h – 15 h 15

  • Sanjay SETH (Goldsmiths University, London), India 1968 : Contested Legacies (English)

15 h 30 – 18 h : Table ronde 2

  • Matthieu RENAULT (Paris 8), 1968, une révolution globale ? (en français)
  • Howard CAYGILL (CRMEP, Kingston University), “68” and the Strategy of Terror (English)
  • Fabienne BRUGÈRE (Paris 8), Une femme est-elle une femme ? Jean-Luc Godard et la contre-culture (en français)
  • Eric ALLIEZ (Paris 8 / CRMEP, Kingston University), From the “impossible” revolution of 68 to the impossibility of revolution ? (English)