Débat : Avec Éric Alliez et Maurizio Lazzarato auteurs de « Guerres et Capital » 18.10.2016

Les Éditions Amsterdam ont le plaisir de vous inviter à fêter leur nouveau départ

Débat : Avec Éric Alliez et Maurizio Lazzarato auteurs de « Guerres et Capital ».

Discutants : Antonia Birnbaum, Thomas Hippler et Matthieu Renault

Mardi 18 octobre 2016 à 19h00

Le Lieu Dit - 6, rue Sorbier 75020 Paris

 

 

« Nous sommes en guerre », déclare au soir du 13 novembre 2015 le président de la République. Mais quelle est cette guerre au juste ?

La contre-histoire du capitalisme que nous proposons ici vise à recouvrer la réalité des guerres qui nous sont infligées et déniées : non pas la guerre idéale des philosophes, mais les guerres de classe, de race, de sexe ou de genre, les guerres de civilisation et environnementales, les guerres de subjectivité qui font rage au sein des populations et constituent le moteur secret de la gouvernementalité libérale. En nommant l’ennemi (le réfugié, le migrant, le musulman), les nouveaux fascismes établissent leur hégémonie sur les processus de subjectivation politique réduits à des mots d’ordre racistes, sexistes, xénophobes qui attisent la guerre entre les pauvres et entretiennent la philosophie de guerre totale du néolibéralisme.

Parce que la guerre et le fascisme sont le refoulé de la pensée post-68, nous n’avons pas seulement lu l’histoire du capital à travers la guerre, mais également cette dernière à travers l’étrange révolution de 68 qui seule rend possible le passage de la guerre aux guerres – et de celles-ci à la construction de nouvelles machines de guerre contre la financiarisation contemporaine. Il s’agit donc de pousser la « pensée 68 » au-delà de ses propres limites et de la réorienter vers une nouvelle pragmatique des luttes, en prise sur la guerre continuée du Capital. C’est dire qu’il s’agit surtout de nous préparer à ces batailles que nous devons mener si nous ne voulons pas être toujours vaincus.

 

Éric Alliez
Éric Alliez est professeur à l’Université Paris 8 et au Center for Research in Modern European Philosophy (Kingston University, Londres).
Dernier ouvrage paru : Défaire l’image. De l’art contemporain

Maurizio Lazzarato
Sociologue indépendant et philosophe, Maurizio Lazzarato vit et travaille à Paris où il poursuit des recherches sur le travail immatériel, l’éclatement du salariat, l’ontologie du travail et les mouvements « post-socialistes ». Il a notamment écrit Puissances de l’invention. La psychologie économique de Gabriel Tarde contre l’économie politique (2002), Intermittents et Précaires (avec Antonella Corsani, 2008), Le Gouvernement des inégalités. Critique de l’insécurité néolibérale (2008), Expérimentations politiques, et Marcel Duchamp et le refus du travail.